Landavran

  • Landavran
  • Landavran
  • Landavran
  • Landavran
  • Landavran
  • Landavran
  • Landavran
  • Landavran
  • Landavran
  • Landavran
  • Landavran

Accueil du site > Découvrir Landavran > Présentation

Présentation

La commune :

Landavran se présente comme la plus petite commune du canton, avec 5,01 km2 de superficie et compte au dernier recensement 680 habitants.
Elle est située à 9 kms de Vitré. Les communes limitrophes sont : au Nord, Val d’Izé et Taillis ; à l’Est, Montreuil sous Pérouse ; au Sud, Champeaux ; à l’Ouest, Val d’Izé.
Les principaux hameaux qui constituent la commune : La Picotière, la Chaîne, La Buchonnais, Le Verger, Le Bas et le Haut Landavran, La Pigeonnais, L’Oriais, Le Bois Péan, La Privée, Le Cleray, La Garantais, La Houssais.

La commune est vallonnée et boisée (bois de Landavran) et possède plusieurs sentiers de randonnées. Son altitude est de 65 à 113 m.
Quatre manoirs sont répertoriés :
Ancien manoir de Landavran : à 1 km au Nord-Est du bourg, sur le bord Nord de la route Vitré-Val d’Izé. Il possédait une fuie*. On y voit encore les vestiges d’une enceinte fortifiée et d’une cour carrée. Il date du XVIème siècle.
Manoir de la Pigeonnais : à 800 m du bourg, sur le bord Nord de la RD 305.
Ancien manoir de la Loriais : à 400 m du précédent. Il possédait une tourelle.
Ancien manoir du Bois Péan : à 1 km 400 au Sud-Ouest du bourg. Il possède une tourelle.
Au Cléray, à 300 m du bourg, sur le talus d’un champ , se dresse un bloc en quartzite de 3 m 90, qui a été considéré comme un menhir. Cléray semble venir du nom d’homme « Clarius ».

*Fuie : sorte de colombier

menhir

 

Carte de Landavran

Géoportail logo

Landavran IGN

 

Historique :
Le nom d’origine latine (Landavrena).
Le préfixe lan indique une origine écclésiastique bretonne.
L’église relevait de l’Abbaye de Saint Florent près de Saumur en Anjou. Landavran est une ancienne trève d’Izé (aujourd’hui Val d’Izé) jusqu’à la révolution. Landavran dépend ensuite de Champeaux de 1801 à 1826 .
Le choeur très petit, conservé lors de la reconstruction de l’église au XIXème siècle, date du XIIIème siècle, il se termine par un chevet droit et tout le chanceau est voûté en pierres avec arêtes, ses murs latéraux sont ornés de trois arcatures ogivales. Il est séparé de la nef par un arc triomphal également en arc brisé.

La population
Les habitants sont les Landavranais.

evolution globale de la pop

Evolution des naissances

Evolution du nombre de décès

 

Recensement INSEE 2013 (parution du 30/05/2017)

 



Dans la même rubrique

Site réalisé en SPIP pour l'AMRF